Thé de Chine BIO

Les thés de Chine

La Chine précurseur du thé, et consomme la plus grande partie de sa production , et l'exportation de ses thés représente 18,5 % des exportations au monde.La Chine est reconnue pour sa production de thés verts, de thés noirs, de thés Oolongs, de thés blancs et de thés aromatisés.


Les thés noirs de Chine

Le thé noir Lapsang Souchong

Parmi les plus connus des thés noirs de Chine, le Lapsang Souchong Peut-être le plus célèbre thé de Chine, provient des collines du nord du Fujian. C'est un thé extraordinaire composé de grandes feuilles au goût fumé . Le goût goudronneux Le goût fumé du Lapsang souchong est le résultat d'un séchage au feux de bois de pin.
Selon la légende , son fumage a été découvert par accident. Une usine de thé remplie de feuilles sèches, a dû accueillir une armée, au départ des soldats, le retard sur le séchage étant pris, les feuilles ont dû être séchées plus rapidement, c'est pourquoi, ils décidèrent d'allumer des feux de bois de pin pour en accélérer le processus. Ils venaient de créer une nouvelle saveur de thé.
Le thé a atteint le marché à l'heure et une nouvelle saveur a été créée.
En vérité , cela ne s'est pas passé comme cela. Le Lapsang Souchong tient son histoire des voyages du thé et de leur conservation durant les 15-18 mois de voyage. Les thés verts traditionnels perdaient de leurs saveurs et donc de qualité durant ces quelques mois en direction de l'Europe et de l'Amérique. Il a donc fallu trouver une alternative pour qu'il conserve sa qualité plus longtemps. Les producteurs de thé vert ont donc trouvé une nouvelle méthode production de leurs thés.
Après oxydation des thés, ils étaient étalés sur des paniers de bambou, placés sur des étagères dans la salle de séchage. Des fours spéciaux ont été construits pour permettre à la chaleur de s'élever à travers les évents dans le plafond et dans la salle de séchage. Le bois utilisé pour les fours était du bois de pin qui entourait les exploitations. Le goût fumé du thé Lapsang souchang est le résultat du bois qui brûlait lentement et la fumée s'imprégnait sur les feuilles de thé.
Cette méthode de séchage est toujours la même aujourd'hui, cela dure depuis 400ans.

 

Le thé noir Keemum

Le thé Keemum est originaire de la province d'Anhui. On le nomme le thé « gonfu » - car sa méthode de fabrication consiste à produire de fines bandes de feuilles serrées sans casser les feuilles, c'est une méthode ancestrale et relevant d'une véritable discipline. Les feuilles noires serrées du thé noir Keemum donnent une riche liqueur brune, qui a une saveur de noisette légèrement parfumée et un arôme délicat.

 

Le thé noir Yunnan

Le thé noir est originaire de la province du Yunnan dans le sud-ouest de la Chine. Il a une saveur riche, terreuse et maltée assez proche des thés Assam (originaires d'Inde). Il se boit souvent mieux accompagné de lait.

 


Le thé vert de Chine

Les méthodes de production du thé vert de Chine sont aujourd'hui les mêmes qu'il y a des centaines d'années. Elles sont transmises de génération en génération. en génération. Bien qu'aujourd'hui apparaissent de plus en plus d'usine pour une fabrication plus industrialisée. Les thés biologiques restent encore sur des fabrication traditionnelles et ancestrales.

Pour arrêter l'oxydation des feuilles de thés vert , les feuilles fraîchement cueillies sont soit cuites à la vapeur (pour faire des thés de type Sencha comme au Japon), soit déposées et mélangées rapidement dans un wok , elles sont ensuite roulées à la main ou à la machine pour donner feuille à l' aspect si particulier - certains thés sont tordus, certains courbé, certains roulés en granulés, etc. Pour enlever tout sauf 2-3% de l'eau restante, le thé est ensuite séché dans des fours chauds ou sur des poêles à charbon de bois.

 

Le thé vert de Chine Gundpowder

Le thé gunpowder est originaire de la province de Zheijian. Après le processus d'arrêt de l'oxydation, les feuilles sont roulées en petites boulettes et ensuite séchées . Ce thé tient son nom au fait que les petites boules de thé ressemblent à des plombs. Le gundpowder a des tailles différentes, c'est-à-dire que plus la feuille est petite plus le grade est supérieur. Le thé Gunpowder a arôme de miel doux ou une liqueur cuivrée avec un goût doux et léger.


Le thé vert de Chine Chun Mee

Le thé vert Chun Mee est originaire de la province de Jiangxi. Aujourd'hui il est cultivé dans d'autres provinces. On le nomme Chun mee «sourcils précieux» car la forme de ses feuilles fait penser à un sourcil. La fabrication des thés Chun Mee exige un grand savoir faire car il nécessite de rouler et de sécher les feuilles à la bonne forme à la bonne température sur une durée bien définie. Ces feuilles sont longues et fines et donnent une liqueur jaune clair et pâle au goût doux.


Les thés Puerh de Chine

Le thé Puerh est originaire de la province du Yunnan. Il est issu de grosses feuilles de thé vert cueillies. Les arbres à thé Puerh peuvent avoir jusqu’à 50 ans et poussent dans des conditions d'humidité et de température élevées pour produire ce thé terreux, mûrs, saveur et arôme doux.

Il existe deux types de thé Puerh

Le thé Puerh naturellement fermenté, les feuilles fraîchement cueillies sont sont flétris, et chauffées dans un grand wok. Elles sont ensuite tordues et roulées à la main. Elles sont ensuite séchées au soleil puis cuit à la vapeur pour les ramollir et ensuite moulées ou compressées en blocs plats de différentes formes. Le thé est ensuite stocké dans des conditions d'humidité et de fraîcheur spécifiques pour le laisser vieillir et donc acquérir son caractère typiquement terreux. Le vieillissement dure entre 15 et 50 ans.

Le thé de Puerh artificiellement fermenté , les feuilles de thé fraîchement cueillies sont flétries, chauffées dans un grand wok, Elles sont ensuite tordues et roulées à la main. Elles sont ensuite séchées au soleil puis mélangé avec une quantité d'eau, empilées, recouvertes et laissée à fermenter. Le thé est mélangé régulièrement sur une durée de plusieurs semaines. Le processus de fermentation terminé, le thé est ensuite cuit à la vapeur. Le vieillissement dure entre quelques semaines et quelques mois.

 

 

thé de chine

 

 

Le thé Tuancha de Chine

Est fait à partir de Puerh vieilli et est façonné sous forme de boules de différentes tailles. Les boules de thé Tuancha ont la saveur et l'arôme terreux du Puerh.

 

Le thé Tuocha de Chine

Il est également originaire de la province du Yunnan, car il est façonné à partir de thé Puerh compressé et façonné en forme de nid d'oiseau. Son goût est identique au thé Puerh.

 

Le thé au Jasmin de Chine

Il est un thé de Chine séché et mélangé avec des fleurs de Jasmin fraîchement cueillies. Le thé et les fleurs sont superposés sur plusieurs couches durant quelques semaines afin que le thé prenne l'arôme du jasmin. Le thé au jasmin a un arôme et une saveur de Jasmin léger et délicat.

 

Le thé à la Rose Congou de chine

il s'agit d'un thé noir à grandes feuilles parfumé de pétales de rose. Le processus de fabrication est extrêmement exigeant, la manipulation des feuilles est délicate et la température et le temps de fabrication sont très surveillés pour un résultat parfait.

 

Le thé Earl Grey de Chine

Le thé Earl grey est le résultat d'un mélange de thés noirs de Chine auquel il a été ajouté des huiles naturelles du fruit de la bergamote aux agrumes qui donne au thé Earl Grey son parfum parfumé et sa saveur.


>