Qu’est-ce que le thé blanc ?

Comme les thés verts, noirs ou Oolong, le thé blanc provient de la plante Camellia Sinensis. Pas de distinction notable sur le plan botanique, donc. Toute la différence tient au moment de la cueillette et au degré d’oxydation.

En effet, le thé blanc se constitue majoritairement de bourgeons duveteux, voire selon les crus des plus jeunes feuilles de théier. Une récolte dans la fleur de l’âge, qui confère à cette boisson toute sa délicatesse en bouche. On lui prête couramment une saveur proche de la pivoine ou de la rose, plus ou moins miellée ou vanillée.

Très faiblement oxydé – à hauteur de 12 % maximum – il ne subit que peu de transformations : il préserve ainsi toutes ses propriétés.

S’il exige moins de traitement, le thé blanc bio reste une matière première rare, issue de plantations traditionnelles situées essentiellement en Chine – ce qui justifie son prix un peu plus élevé.

 

La fabrication du thé blanc biologique

Contrairement aux autres types de thés, le thé blanc n’est ni roulé ni torréfié. Un procédé de transformation simplifié mais non moins exigeant, qui requiert un savoir-faire extrêmement précis.

Après une cueillette à la main, place à la phase de flétrissage : les feuilles sont séchées en plein soleil sur des claies pour éliminer leur excédent d’eau. Cette opération délicate nécessite une surveillance permanente des conditions météorologiques, afin d’anticiper toute variation de température.

Le thé blanc subit ensuite une dessiccation en extérieur ou dans des séchoirs à air chaud, afin de stopper le processus d’oxydation et d’éviter l’apparition de moisissures. Les bourgeons, arborant quelques reflets blanc argenté, sont finalement triés à la main avant d’être conditionnés.

 

Thé blanc bio : des bienfaits insoupçonnés

Vous le savez, tous les thés recèlent d’innombrables vertus pour notre corps. Toutefois, chacun dévoile ses spécificités une fois infusé. Quid des atouts du thé blanc bio ?

Un allié du système cardiovasculaire

Riche en flavonoïdes, le thé blanc biologique tend à diminuer la pression artérielle en dilatant les vaisseaux sanguins. Plus généralement, son complexe de polyphénols antioxydants aiderait parallèlement les personnes atteintes de dyslipidémie (trouble du métabolisme des lipides) à rééquilibrer leurs paramètres biologiques. En abaissant notamment le taux de cholestérol LDL, il participerait à contrer l’obstruction des artères par les plaques d’athérome.

Des fruits et légumes en abondance, une pratique sportive régulière, et trois à quatre tasses par jour du somptueux thé blanc Paï Mu Tan profondément antioxydant : la recette gagnante pour un cœur en pleine forme !

 

Une action antimutagène notable

En élevant les niveaux de l’enzyme OGG1, le thé blanc limite la survenue de mutations génétiques, pointées du doigt dans le développement du cancer. Celles-ci sont bien souvent causées par l’exposition des cellules aux radicaux libres, des molécules instables générées par la respiration, l’exposition à la pollution, le stress ou l’activité physique.

 

Un défenseur actif de l’immunité

En proie à un rhume ou à une vilaine grippe ? Il ne vous laissera pas tomber ! Avec ses propriétés bactéricides et virucides, le thé blanc bio combattra un large éventail d’infections à vos côtés. Par ailleurs, il renferme des vitamines C et E qui stimulent le système immunitaire. Il est d’ailleurs fréquemment employé en médecine chinoise pour abaisser la fièvre ou lutter contre les douleurs dentaires.

À l’approche des premiers frimas de l’hiver, quoi de mieux qu’un mug de thé blanc à la cannelle délicieusement réchauffant ?

 

Un garant de la santé bucco-dentaire

Pour un sourire éclatant, buvez du thé blanc ! Ce slogan digne d’un médiocre spot publicitaire cache pourtant une réalité pas si mensongère.

Cette variété de Camellia Sinensis peu oxydée renferme en effet du fluorure, un dérivé du fluor qui préserve les dents des attaques acides et prévient les caries – à condition toutefois de ne pas sucrer sa décoction, bien évidemment !

Conjointement aux catéchines et aux tanins, il inhiberait également les germes responsables des affections buccales et réduirait la plaque dentaire. De quoi convier le doux et fleuri thé Mao Feng du Vietnam après votre pause déjeuner, en lieu et place de votre expresso habituel !

 

Un complément judicieux pour perdre du poids

Si le thé vert jouit d’une réputation sans faille lorsqu’il s’agit de maigrir, le thé blanc s’avère au moins aussi efficace. Comme ses cousins matcha ou Gunpowder, il contient une teneur quasi similaire en catéchines – notamment le gallate d’épigallocatéchine, spécialiste de la dégradation des cellules adipeuses.

De plus, grâce à la théine copieusement renfermée dans les bourgeons, il relance le métabolisme en augmentant légèrement la dépense calorique au repos. Alors, à quand un thé blanc White Monkey aux notes naturelles de bergamote dans votre programme détox ?

 

Une fertilité masculine boostée

Messieurs, bonne nouvelle : le thé blanc aiderait à conserver une bonne santé reproductive. C’est en tout cas ce que révèle une étude portant sur des rats mâles, auxquels des extraits de thé blanc ont été administrés. Résultat : une augmentation des taux de lactate et d’alanine, empêchant la mort des cellules germinales – à l’origine des futurs spermatozoïdes.

 

Comment faire un bon thé blanc ?

Pour bien préparer votre thé blanc en vrac, nous vous conseillons d’employer 12 à 15 g de feuilles par litre d’eau. Comptez un temps d’infusion entre 1 et 2 minutes à 70°-80°C afin de ne pas dégrader tous les principes actifs de la plante.

 

 

Envie d’une pause thé tout en légèreté ? Mon Thé Bio a sélectionné pour vous le meilleur du thé blanc bio pour vous offrir une expérience des sens inégalée. Pour une dégustation sans artifice, penchez pour la simplicité de nos thés blancs nature, frais et aériens. Si vous préférez une évasion gourmande, laissez-vous porter par nos thés blancs aromatisés confectionnés avec toute la finesse de nos sommeliers : ronds, fruités ou plus corsés, à vous de décider !